La Maison de Paul et Camille Claudel
Place Paul Claudel
02130 VILLENEUVE-SUR-FERE

09 65 25 52 07

Paul et Camille
Claudel

Evénements
Du 05 avril 2014 au 15 juin 2014

1914-1918 Voix d'écrivains et d'artistes

  Exposition
1914-1918 - Voix d' écrivains et d'artistes

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Grande Guerre, l'association Camille et Paul Claudel organise en partenariat avec la ville de Château-Thierry une exposition 1914-1918 – Voix d'écrivains et d'artistes, qui s'accompagnera de conférences, de projections de films, d'accueil de publics scolaires sur un projet défini avec les équipes pédagogiques.
Le projet a reçu le label national de la Mission du Centenaire et le label du Centenaire du département de l'Aisne.

Durée de l'exposition : du 5 avril au 15 juin 2014, au SILO U1, 53 rue Paul Doucet à Château-Thierry (Aisne)

En écho à cette exposition, et aux mêmes dates, une installation sur la Grande Guerre vécue par les habitants de Villeneuve est présentée dans le jardin de la maison natale de Paul Claudel.

Objectif du projet
Valoriser un territoire, le sud de l'Aisne, et les lieux de combats tout au long de la Grande Guerre, les derniers ayant signé la victoire des Alliés par la seconde bataille de la Marne (Butte Chalmont).
La présence sur ce territoire, pendant et après la guerre, d'artistes renommés permet aux habitants de se réapproprier leur histoire et les artistes qui en font la notoriété. Et à travers cette double reconnaissance de l'histoire et de l'art, offrir aux publics une image valorisante de lieux qui méritent d'être mis en valeur.
Dans trois villages proches du sud de l'Aisne, Villeneuve-sur-Fère, Mont-Saint-Père, la Butte Chalmont à Oulchy-le-Château, qui ont particulièrement souffert durant la guerre de 14-18, trois artistes éminents Paul Claudel, Paul Landowski, Charles Lhermitte, ont dit leur horreur devant la guerre par des moyens aussi différents que l'écriture, la sculpture, la photographie.
Leur point de vue est essentiel pour la compréhension des événements mais aussi et surtout, pour apporter les éléments sensibles qui devaient permettre de dire « plus jamais ça ».

Singularité des œuvres présentées
Trois importantes institutions culturelles, le Musée des Années 30/Paul Landowski, le Musée d'Orsay, La Piscine de Roubaix, musée d'Art et d'Industrie André Diligent, ont été sensibles à l'originalité du projet. Ces musées ont apporté leur appui afin que soient rassemblés dans un lieu unique, sur le thème Des ravages de la guerre au désir d'Europe, une quarantaine de photos de Charles Lhermitte, 7 sculptures de Paul Landowski, et 2 bustes de Camille Claudel, et enfin, des textes de Paul Claudel en commentaire et illustration de la période qui va de 1914 à 1918.
A ces oeuvres s'ajoutent des dessins originaux, des esquisses et photos, des inédits prêtés par les descendants des artistes.

Dans le catalogue d'exposition publié à cette occasion, les meilleurs spécialistes des artistes présentés dans l'exposition 1914-1918 Voix d'écrivains et d'artistes livrent des commentaires précieux en écho avec la scénographie destinée à valoriser ce dialogue intense d’œuvres rassemblées pour la première fois.

Un circuit de mémoire part de Château-Thierry (exposition), passe à Mont-Saint-Père, Villeneuve-sur-Fère et la Butte Chalmont à Oulchy-le-Château ; une plaquette du parcours est mise à disposition  sur le site de l'exposition, dans les villages concernés et la Maison du Tourisme de Château-Thierry.

Les artistes exposés
Paul Claudel (1868-1955), consul à Hambourg en 1914, doit fuir l'Allemagne à la déclaration de la guerre ; il revient en France, fait partir sa mère et sa soeur de Villeneuve, puis suivra le gouvernement à Bordeaux, avec de fréquents retours à Villeneuve où sa famille est revenue. Au quotidien Paul Claudel note les événements qui touchent son village natal dans son Journal, et commence les Poèmes de guerre Il écrit sur le thème de la guerre une courte pièce de théâtre La Nuit de Noël de 1914, puis L'Ours et la lune.
Camille Claudel (1864-1943), sculptrice a réalisé les bustes de son frère Paul Claudel, de Charles et de Léon Lhermitte dont elle était l'amie.
Charles Lhermitte (1881-1945), est le fils du peintre Léon Lhermitte né et enterré à Mont Saint-Père, et ami de Camille Claudel qui a réalisé le buste du peintre et celui de Charles enfant. Ingénieur chimiste, Charles Lhermitte passionné par la photographie a pris une centaine de clichés sur les destructions dues à la guerre dans le sud de l'Aisne. Le fonds photographique est déposé au musée d'Orsay.
Paul Landowski (1875-1961), membre de la section de camouflage pendant la guerre de 14-18 a parcouru la Picardie. Ses carnets de dessins sont remplis de notes, de croquis, de portraits sur la vie des champs de bataille qu'il parcourt. Dès la fin de la guerre il imagine ce que pourrait être un monument dédié aux « pauvres poilus ». C'est en 1926 que l'Etat décide d'élever un monument aux morts de la guerre et à la paix. Le lieu retenu sera la Butte Chalmont sur la commune d'Oulchy-le-Château, lieu de la 2ème bataille de la Marne.
Henri Bouchard, (1875-1960), sculpteur, membre de la section camoufleurs à Amiens a rempli ses carnets de dessins destinés à la construction de « camouflages ». Ils sont des témoignages précieux sur la Grande Guerre.

 

Horaires d'ouverture : 

Exposition Silo U1 : les mercredi, vendredi et samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h, le dimanche de 14h à 18h. Jeudi réservé aux scolaires et aux groupes.
Villeneuve-sur-Fère : jardin de la maison natale de Paul Claudel : les mercredi, samedi et dimanche de 15h à 18h.